Zarina Khan

Zarina Khan

Après avoir appris son métier avec Ingmar Bergman, Peter Brook, Andréas Voutsinas, Philippe Adrien, Zarina Khan est auteur (sociétaire adjoint de la SACD) et metteur en scène de 50 créations théâtrales, auteur de 14 scénarios, réalisatrice de 10 films, philosophe, créatrice de la méthode « Ateliers d’écriture et de pratique théâtrale Zarina Khan © » et du réseau national et international de ces ateliers. Elle applique cette méthode dans des situations de conflits (Sarajevo, Beyrouth en guerre) et de tensions (quartiers dits difficiles, jeunes en rupture), ce qui lui vaut en 1995 d’être nommée experte pour la Paix par l’UNESCO, et en 2005 d’être nominée au Prix Nobel de la Paix.

zarina soleil

Elle se produit sur les plus grandes scènes Nationales dont la Cartoucherie de Vincennes (Théâtre de la Tempête). Dans la Revue de L’Histoire du Théâtre (n°1, 1994), son œuvre est comparée à celle d’Ariane Mnouchkine et qualifiée de plus hardie.

 

Zarina Khan fonde en 1984 sa Compagnie de Théâtre. Spécialiste des Droits des Enfants, elle publie chez Nathan en 1991 Les Droits des Enfants dans la collection "Monde en Poche", en 2000 Droits de l’Homme, Droits de l’Enfant, dans la collection Mégascope et s’attache à défendre le droit à l’expression de l’enfant.

 

À partir du double apprentissage de la philosophie et du théâtre, elle développe une méthode d’Ateliers d’écriture et de pratique théâtrale qui concerne tous les cycles de l’enseignement, des écoles maternelles jusqu’aux universités. Elle ouvre ainsi des espaces de questionnement et de création et élabore un réseau d’ateliers à travers le monde pour favoriser la rencontre des cultures.

 

En 1993, elle monte l’opération "Théâtre et liberté dans la guerre" et crée un atelier d’écriture et de pratique théâtrale à Sarajevo qui donne le jour au "Dictionnaire de la Vie". La tournée du "Dictionnaire de la Vie" continue à travers l’Europe, marquant ainsi la présence d’un théâtre qui participe à la vie de la cité et met en valeur la responsabilité civique de chacun.


En 1995, elle est invitée par l’Unesco à participer en tant qu’expert pour la Culture de la Paix, aux travaux concernant l’Education à la Paix et le Processus de Paix dans le monde.

 

En 1997, elle réalise "Ados Amor", avec François Stuck. Long-métrage de fiction qu’elle a écrit avec des jeunes de Seine saint Denis, chronique croisée d’adolescents en quête d’eux-mêmes, réflexion d’une jeunesse qui se décrit dans sa recherche d’identité, son désa


rroi et la richesse de ses cultures entremêlées.

 

Elle conçoit et met en œuvre le programme national et international "Prévention de la Violence et des Conduites à risques à l’école et dans les quartiers" soutenu par le Ministère de l’Éducation Nationale.

 

En 2000, à la demande de la plate-forme d'insertion de Romans, elle accompagne pendant six semaines des jeunes au Mali. Le projet de ce voyage est de fonder une école itinérante pour les Touaregs. Le film "Essabar ou l’Abri de l’être" est l'histoire de la découverte de soi par la rencontre de l'autre.